Mes actualités et les événements liés au Yoga

En complément

Newsletter Body Yoga

« Le Yoga nous aide à comprendre ce que la vie enseigne et à le transformer en une action juste » - Lina Franco

Lexique Yoga : définition de Abhyâsa Vairâgya

YS, I, 12 : "Passer par la voie du milieu et tenir la route"

Abhyâsa : pratique

Etymologie :

racine as : projeter, lancer + préfixe Abhi idée de force, de difficulté + â : l'idée que l'action est faite dans la direction de celui qui agit

Sens :

pratique intense, exercice, discipline, travail sur soi-même demandant assiduité dans l'effort, volonté et vigilance



Vairâgya : détachement

Etymologie :

dérivé du mot râga : passion (au sens large), à partir de la racine ranj : teindre en rouge + préfixe vi : qui est négatif

Sens :

(être) dénoué de passion, (agir) sans attachement, en anglais desirelessness. Ne pas s'impliquer émotionnellement (pas de rage, pas d'orgueil, pas de doute, pas de peur...), ne pas se laisser identifier avec... son engagement

Que faire et ne pas faire ? Lâcher prise ou persévérer ?

Nous sommes là au cœur du Yoga et l'esprit occidental comprend difficilement que les contraintes puissent coexister

Pourtant la posture (âsana) symbolise bien cette situation fort incommode dont la résolution demande autant de pratique que de détachement, autant d'audace que de distance.

Chacun sait qu'il est un risque bien souvent que nous ne prenons pas : celui de changer ! Celui de s'aventurer en terre inconnue, là où ça nous échappe, là où nous nous renonçons à la maîtrise des choses mais pas à l'action.

Abhyâsa, la fermeté dans la pratique intense, nous invite à tenir le cap, à persévérer tandis que vairâgya, le relâchement consenti et sans implication libère la voie et travaille à l'identification des causes de l'agitation et de la confusion.

Clarifier notre position, c'est déjà une manière de mettre une distance face aux expériences indésirables. Le Yoga nous apprend à dire "non" et de ce fait rend nos "oui" plus sincères, plus libres, en un mot plus vrais.

L'on ne peut "être fermement établi dans un espace heureux" (c'est l'état de Yoga), l'on ne peut être bien dans sa peau et ressentir de la joie, que lorsqu'on relâche toute tensions inutiles ; musculaire, respiratoire et mentale.

Pratique et détachement convoquent à cette exigence : tenir et relâcher en même temps.

S'engager complètement dans une action, sans pour autant s'identifier avec elle, ne pas rechercher ses fruits tout en faisant aussi parfaitement que possible ce que l'on doit faire, ce qui est méritoire, louable, ce qui est bien.

La recherche d'un résultat n'a rien à voir avec l'action elle-même. Escompter un résultat, c'est se projeter dans l'avenir, et l'action, elle, ne peut qu'exister dans le présent.

Abhyâsa Vaîrâgya, c'est être ici et maintenant, trouver l'équilibre, intégrer les contraintes.

C'est aussi poursuivre l'action, laisser passer, tolérer, sans se trahir, sans renoncer.

On commence à peine à mesurer l'énergie et l'exigence que cet exercice et cette attitude - desirelessness - représentent. Pourtant, à chacune de leur application au quotidien, un conflit se dénoue.

0
0
0
s2smodern